Bonjour Amis de l’Etrange !!!

34avant.jpg

 

Vous qui voulez tout savoir sur le processus de restauration d’une 2 cv Citroën (ou même si vous ne voulez pas mais que vous venez quand même parce que vous êtes des amis sympas à qui je vais en vouloir si vous ne venez pas !emoticone), vous tombez bien parce que je vais tout vous expliquer. (et surtout vous montrer des photos parce qu’un petit dessin vaut mieux qu’un long discours !) 

Avant toute chose, un avis aux puristes de cet étrange mais néanmoins mythique véhicule : c’est une restauration à « l’arrache ». Qu’ouïs-je par là ? Le moins de dépenses possibles, pas de place du tout pour travailler, et emploi de solutions et de produits « alternatifs » le plus souvent possible. Donc les maniaques du boulon d’origine peuvent passer leur chemin sous peine de faire un infarctus rapidemment !emoticone

img1232.jpg

Avant le désossage…

img1227.jpg

Présentation de la bête !

34arrire.jpg

 

Ma Titine est une 2cv 6 Spéciale de juillet 1989 Rouge Vallelunga, donc fabriquée au Portugal, que j’ai acheté en automne 1998 alors qu’elle avait un kilométrage ridicule de 36 000 km. Elle était absolument parfaite en dehors d’un morceau du pot d’échappement qui m’a lâché au bout de deux mois.

Après 4 mois de bons et loyaux services sans jamais un problème, j’eu le malheur de passer le volant à une amie qui se débrouilla pour faire une cascade. Bilan de l’opération : chassis plié et irrécupérable, cardan, roue, aile avant droite idem et capot en vrille. Mécaniquement, tout fonctionnait encore.

Par manque de temps et d’argent, elle végéta durant 2 ans sous un hangar, en attendant un chassis. A noter que dans l’intervalle, elle subit les assauts de la tempête de 99 : capote et pare-brise explosés par une poutre (une petite heureusement !). Et surtout plus de hangar pour l’abriter. J’ai donc alors démonté tout ce qui était possible pour ne laisser que la caisse dehors, abritée sous une bâche.

Je finis par trouver miraculeusement un chassis nickel dans une casse : le premier et long remontage commença. En résumé, au bout d’une petite année, à force d’y passer mes week end, elle finit par reprendre la route, sans problème, mais en gardant les séquelles esthétiques de son long arrêt.

Après 5 ans et suite à un arrêt momentané d’activité professionnelle, je décide donc de lui offrir une vraie restauration dont elle a besoin : elle fuit de partout, de la flotte et surtout de l’huile. J’en profiterai également pour lui apporter des éléments de confort supplémentaires : des sièges de BX, une bonne isolation thermique et phonique et une installation musicale capable de couvrir le bruit du moteur. C’était sans compter les surprises au fur et à mesure du démontage…emoticone




2fon |
1943 us army whistle |
mariage leslie et olivier |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ever'eastfrance
| pause-café
| chez pamella